Dropbox Business Blog France — Stimuler la créativité musicale : entretien avec Point Point

Stimuler la créativité musicale : entretien avec Point Point
Partager 
14 décembre 2017 — 4 min de lecture

Stimuler la créativité musicale : entretien avec Point Point

Avec l'apparition de genres musicaux plus accessibles, comme l'EDM, la musique électronique a connu une véritable renaissance. Et avec le recours massif au studio de production pour créer les tubes d'aujourd'hui, l'influence de la musique électronique est omniprésente.

Il n'est pas rare aujourd'hui de voir plusieurs artistes électro collaborer sur un même morceau. La musique évolue si vite qu'il faut constamment rechercher de nouvelles influences et inspirations. Il faut savoir être créatif, peu importe le lieu où l'on se trouve. Si l'idéal reste de pouvoir travailler ensemble en studio afin de trouver des idées originales pour un prochain titre, le rythme effréné de l'industrie musicale ne le permet pas toujours.

En octobre dernier, Dropbox a participé à l'Amsterdam Dance Event (ADE) en tant que sponsor. Cet événement a ressemblé 2 000 DJ venus du monde entier, les plus grands labels, 550 intervenants et plus de 350 000 visiteurs. Nous en avons profité pour discuter avec Alex et Lemuel, membres du trio de DJ Point Point. Nous avons parlé de leurs sources d'inspiration, de la façon dont ils nourrissent leur créativité et de la manière dont ils utilisent Dropbox pour collaborer sur leurs futurs morceaux.

Où trouvez-vous l'inspiration ?

Lemuel : Je vais vous donner un exemple parlant. Nous étions en tournée et devions prendre le train pour nous rendre à notre prochain concert. Notre manager avait tout prévu, mais nous avons pris le mauvais train et sommes restés coincés au milieu de nulle part pendant deux heures. L'un de nous a commencé à taper sur une poubelle, et un autre l'a enregistré avec son téléphone. Nous avons utilisé ce sample dans un de nos morceaux, et c'est devenu un énorme tube.

Comment décririez-vous votre musique ?

Alex : Nous sommes partis de l'idée que tout le monde devait pouvoir apprécier notre musique, qu'il s'agisse de ma mère, de mon cousin, des jeunes comme des plus vieux. Nous essayons d'associer des passages plus mélodiques à nos beats.

Quelles sont les tendances que vous voyez actuellement dans le milieu de la musique ?

Alex : L'Asie est un vrai marché émergent. Nous avons beaucoup de fans en Corée du Sud et en Chine, et c'est un public formidable.

Lemuel : On se rend aussi compte que les gens écoutent la musique différemment. Avant, ils achetaient un album et l'écoutaient en boucle pendant deux mois. Aujourd'hui, tout va très vite, et les goûts musicaux évoluent rapidement. Le public veut du nouveau quasiment chaque semaine. Il écoute une minute d'une chanson puis passe à la suivante. Nous devons donc suivre ce rythme et sortir des morceaux régulièrement.

Où travaillez-vous ?

Alex : Partout ! Nous habitons à Los Angeles, mais nous nous rendons à Paris une fois par mois. Nous voyageons dans le monde entier. Rien que cette semaine, nous allons à Amsterdam, Cologne et Londres. La semaine prochaine, ce sera Toronto et San Francisco. Je travaille dans l'avion, à l'hôtel, partout.

Comment faites-vous pour rester créatifs et composer de nouveaux morceaux ?

Alex : Nous avons toujours utilisé Dropbox, et ce depuis le début. Nous pouvons y accéder sur notre téléphone, ce qui était impossible avec les services de transfert de fichiers classiques. Quand nous travaillons sur une démo, il nous suffit de créer un dossier contenant tous les fichiers, de créer un lien de partage et de l'envoyer. C'est aussi simple que ça. Lorsque nous collaborons sur un morceau avec un chanteur, nous pouvons transférer la version instrumentale et les pistes vocales dans Dropbox, et tout le monde peut alors y accéder et travailler dessus.

Lemuel : C'est l'outil parfait. On a un dossier sur notre ordinateur que l'on peut partager avec qui l'on veut. Et avec Smart Sync, nos fichiers n'encombrent pas tout notre espace de stockage, ce qui est une bonne chose avec des fichiers aussi volumineux.

Pour vous, quelle est la chose la plus importante lorsque l'on crée de la musique ?

Lemuel : Il faut s'amuser ! Si l'on réfléchit trop, le résultat n'est pas bon. On s'éloigne de l'énergie positive, alors que c'est grâce à elle que l'on crée de la bonne musique.

Pour en savoir plus sur la façon dont Dropbox soutient la créativité dans le secteur de la musique et des médias, consultez notre blog. Nous vous invitons à écouter Point Point sur SoundCloud.

 

Plus dans la catégorie Témoignages

Remarque : nous publions parfois des articles relatifs à des produits et fonctionnalités avant leur lancement officiel.
La date de disponibilité et les caractéristiques exactes de ces produits et fonctionnalités peuvent être différentes des informations présentées ici.
Toute décision d'achat doit tenir compte des fonctionnalités actuellement disponibles.