Dropbox Business Blog France — Lancement du Dropbox Business Club : quel sera le rôle de la collaboration dans l'entreprise de demain ?

Lancement du Dropbox Business Club : quel sera le rôle de la collaboration dans l'entreprise de demain ?
Partager 
24. janvier 2018 — 5 min de lecture

Lancement du Dropbox Business Club : quel sera le rôle de la collaboration dans l'entreprise de demain ?

À quoi ressemblera le lieu de travail de demain ? La réponse à cette question nous fascine. Allons-nous continuer à travailler dans les locaux de l'entreprise ? Allons-nous faire tomber les murs du bureau pour télétravailler ? Allons-nous vers un modèle d'aménagement du travail plus flexible ? Quels défis devront surmonter les entreprises ? Personne ne peut répondre à ces questions avec certitude, et c'est la raison pour laquelle nous avons créé le Dropbox Business Club.

L'objectif de ce club est de réunir des cadres de grandes entreprises françaises pour qu'ils discutent de l'avenir de l'environnement de travail et échangent ensemble comme un comité de direction fictif. Ainsi, ils devront relever les mêmes défis que ceux auxquels ils sont confrontés au sein de leur entreprise respective. Le Dropbox Business Club leur permettra d'aborder ces défis de façon collective et de proposer des solutions pour ouvrir la voie à de nouveaux modes de collaboration.

Le lancement du club a eu lieu en fin d'année 2017. À cette occasion, nous avons invité des acteurs du monde de l'entreprise à venir découvrir les résultats d'une enquête que nous avons menée auprès de 5 000 travailleurs dans le monde entier, dont 700 en France. Cette enquête, menée conjointement avec Ipsos, a permis de déterminer que la sociologie du monde du travail avait changé.

"On peut noter que la notion de flexibilité joue un rôle majeur en France, comme dans d'autres pays du monde", déclarait Franck Le Tendre, directeur général France de Dropbox, dans son discours d'ouverture. "La notion d'équipe, telle qu'elle est encore admise aujourd'hui, est désormais complètement dépassée, de même que la notion d'entreprise est moins claire qu'elle ne l'était auparavant."

L'étude a montré que plus de la moitié (55 %) des employés interrogés disposaient désormais d'une forme de flexibilité au travail. Un tiers (35 %) d'entre eux ont la possibilité d'adapter leurs horaires de travail en fonction de leurs besoins et deux employés sur cinq (38 %) peuvent parfois travailler de chez eux ou en dehors des locaux de leur entreprise. Cette évolution est menée par la génération Y. Ces "digital natives" sont nés à l'ère du numérique, ils sont habitués aux outils collaboratifs et apprécient la flexibilité au travail. "En réalité, cette flexibilité peut même se révéler être un argument essentiel pour attirer les jeunes talents", affirmait Franck Le Tendre.

L'enquête révèle également que la collaboration joue un rôle important dans le bien-être des employés, et qu'elles permettent même d'améliorer leurs performances professionnelles. "C'est l'occasion pour les entreprises de faire de véritables efforts afin d'améliorer la créativité et le bien-être au travail", affirme Franck Le Tendre. "Ce qui compte actuellement, c'est d'écouter les besoins des employés et de leur offrir le choix. Si la flexibilité est une tendance qui se confirme, la collaboration doit être la plus fluide possible."

Franck Le Tendre a ensuite laissé la parole à James Keating, directeur marketing EMEA chez Dropbox, qui a expliqué comment les entreprises renouaient avec la créativité sur le lieu de travail. "Nos journées sont une course contre la montre perpétuelle. Chaque minute compte. Nous sommes arrivés à un stade où il est désormais impossible d'être plus productifs. Nous devons abandonner la course à la productivité pour réinventer l'expérience humaine au travail."

Et c'est exactement dans cet état d'esprit qu'a été créé le Dropbox Business Club. Comment pouvons-nous réinventer notre lieu de travail pour mettre les employés au centre du processus et leur permettre de travailler comme ils le souhaitent et quand ils le souhaitent afin d'atteindre l'excellence ?

"Selon une étude du McKinsey Global Institute, nous passons 61 % de notre temps de travail à gérer nos tâches et seulement 39 % à les accomplir", poursuit James Keating. "Cela nous laisse peu de temps pour être créatif et trouver des solutions ingénieuses aux problèmes."

Les participants ont ensuite pu échanger avec deux cadres de très grandes entreprises, à savoir Yannick de Kerhor, directeur du digital chez Ernst & Young et Éric Cogenson, ancien directeur financier chez Coca-Cola Europe. Ils ont parlé de l'importance de la différenciation et de la mobilité des employés, ainsi que du retour sur investissement des outils collaboratifs pour l'entreprise. "La mobilité, chez Ernst & Young, est un point crucial. Elle se traduit par une flexibilité au travail qui va au-delà du poste de travail flexible, car nos auditeurs et consultants travaillent directement dans les locaux de nos clients", déclare Yannick de Kerhor. "Nous ne disposons pas encore d'outils parfaitement adaptés, mais nous travaillons déjà de façon extrêmement collaborative."

Suite à cette soirée, certains membres rejoindront le COMEX-Lab et se réuniront cinq fois par an pour proposer des solutions concrètes aux enjeux liés à l'avenir de la collaboration.

Pour lire plus d'articles en lien avec les perspectives métiers, cliquez ici.

Plus dans la catégorie Perspectives métiers

Remarque : nous publions parfois des articles relatifs à des produits et fonctionnalités avant leur lancement officiel.
La date de disponibilité et les caractéristiques exactes de ces produits et fonctionnalités peuvent être différentes des informations présentées ici.
Toute décision d'achat doit tenir compte des fonctionnalités actuellement disponibles.