Dropbox Business Blog France — État des lieux du travail d'équipe en 2017

État des lieux du travail d'équipe en 2017
Partager 
13 mars 2017 — 5 min de lecture

État des lieux du travail d'équipe en 2017

Les plus grandes réussites s'obtiennent presque toujours en équipe. Le boson de Higgs porte le nom d'un seul physicien, mais sa découverte a été le fruit d'une collaboration acharnée entre pas moins de 3 800 scientifiques du CERN. De nos jours, les organisations comptent de plus en plus d'équipes qui orchestrent le travail d'autres équipes. Et si l’entreprise moderne accorde une place importante à la collaboration, la notion même d’équipe va bien au-delà de son organigramme.

Pour dresser un état des lieux précis du travail d'équipe, nos chercheurs ont interrogé plus de 2 000 travailleurs du savoir, salariés ou indépendants, basés aux États-Unis et déclarant eux-mêmes appartenir à une ou plusieurs équipes. La moitié des personnes interrogées utilisaient Dropbox, l'autre moitié non. 
Il est assez étonnant de constater que les travailleurs du savoir sont tout de même 36 % à considérer qu’ils n’appartiennent à aucune équipe. Si le travail d'équipe pourrait bien être la tendance phare de l’emploi au 21e siècle, tous les actifs ne se définissent pas comme appartenant à une équipe. Nous pensons que cela va changer.
 
Parmi les différentes caractéristiques du travail d'équipe (haut niveau de coordination, communication, interdépendance, rétroaction et participation), la participation arrive en tête chez les utilisateurs de Dropbox, avec un écart encore plus important chez les utilisateurs d'une version payante. Cela est loin d'être surprenant, car le pourcentage de personnes qui considèrent qu’ils n’appartiennent à aucune équipe est presque divisé par deux (20 %) chez les utilisateurs de Dropbox. Les petites équipes qui se tournent vers la collaboration, le cloud et les technologies personnalisées peuvent désormais mener à bien des projets qui requéraient auparavant une véritable armée d'employés. Elles peuvent également coordonner le travail de collaborateurs aux spécialités diverses sur plusieurs fuseaux horaires. Le plus souvent, ces équipes travaillent dans des secteurs d'activité et des départements bien spécifiques. Voici l'état des lieux du travail d'équipe en 2017 tel que le prévoient nos chercheurs :
 
Les équipes seront moins grandes, mais plus nombreuses 
 
Il est intéressant de constater que parmi les personnes qui travaillent en équipe, nombreuses sont celles qui font partie de plusieurs équipes, alors même que l'organigramme de l'entreprise n’en fait pas état. La majorité des personnes interrogées dans le cadre de notre étude font partie d'au moins deux équipes, un chiffre qui atteint 83 % chez les utilisateurs de Dropbox. Les travailleurs n'utilisant pas Dropbox appartiennent majoritairement à une seule équipe (42 %), alors que ceux utilisant Dropbox appartiennent majoritairement à plus de cinq équipes (27 %). La plupart des personnes interrogées font partie d'une équipe de moins de 10 membres, tandis que les utilisateurs de Dropbox sont plus susceptibles d’appartenir à des équipes de moins de 5 personnes. Notre étude montre également que les plus petites équipes sont celles qui collaborent le plus. En 2017, nous prévoyons une diminution toujours plus prononcée de la taille des équipes à mesure que les entreprises amélioreront leur collaboration en interne, mais également en externe, en développant leur réseau de partenaires.
 
Les équipes seront plus fluides et éparpillées
 
Les équipes collaboratives comptent de plus en plus de spécialistes et de collaborateurs externes. Elles sont donc amenées à se diversifier, notamment grâce aux technologies qui optimisent la coordination du travail de l'ensemble des membres. Notre étude montre également que les équipes qui collaborent davantage sont plus diversifiées, à la fois en termes de représentation géographique et de compétences, avec une plus grande propension à intégrer des collaborateurs externes. Les utilisateurs Dropbox ont six fois plus de chance de faire partie d'équipes intégrant des collaborateurs externes, deux fois plus de chance de travailler avec des collaborateurs situés dans une autre région géographique et 50 % plus de chance de faire partie d'une équipe aux compétences très variées. Ces tendances témoignent de l'abandon progressif d'une structure hiérarchique statique au profit d'un ensemble d'équipes non officielles et plus fluides. En 2017, nous prévoyons une multiplication de ce type d'équipes dans les grandes entreprises.
 
Une distribution toujours aussi inégale des équipes collaboratives
 
Les utilisateurs de Dropbox que nous avons interrogés ont davantage tendance à travailler dans des secteurs propres à la collaboration tels que les technologies, les services professionnels, les médias et l’enseignement. En outre, ils occupent souvent certains postes en particulier dans les entreprises, notamment dans l’art, la création et la conception, mais aussi des postes de direction. Ces postes et ces secteurs sont occupés par les travailleurs du savoir qui créent le plus de contenus et seront, selon nous, à l’avant-garde de la collaboration d’équipe en 2017. Nous pensons également qu'ils influenceront les autres équipes de l'entreprise et qu’ils ouvriront la voie à des modes de travail plus flexibles.
 
L'avenir appartient aux équipes plus petites, plus diversifiées et plus collaboratives. Si la révolution est en marche, elle prend une forme différente selon les entreprises et les secteurs d'activité. Nous pensons que les équipes qui porteront cette transformation seront les équipes créatives, marketing et de direction, bientôt suivies par d'autres. L'écrivain américain de science-fiction William Gibson a écrit un jour : "Le futur est déjà là il n'est simplement pas réparti équitablement."

Plus dans la catégorie Tendances

Remarque : nous publions parfois des articles relatifs à des produits et fonctionnalités avant leur lancement officiel.
La date de disponibilité et les caractéristiques exactes de ces produits et fonctionnalités peuvent être différentes des informations présentées ici.
Toute décision d'achat doit tenir compte des fonctionnalités actuellement disponibles.