Dropbox Business Blog France — Dans les coulisses de l'infrastructure Dropbox

Dans les coulisses de l'infrastructure Dropbox
Partager 
4 février 2016 — 3 min de lecture

Dans les coulisses de l'infrastructure Dropbox

Dropbox poursuit sa croissance et son développement. Si 2015 a vu l’ouverture du bureau parisien, 2016 verra le déploiement d’une infrastructure européenne de stockage, avec un double bénéfice à la clé : garantir une performance toujours optimale en matière de synchronisation et proposer un plus large choix en matière de lieux de stockage. En coulisses, comment fonctionne Dropbox ? Quels sont les grands principes de son architecture technique ?

L’architecture de Dropbox a été pensée pour répondre à deux questions clés :

  • Comment assurer une synchronisation rapide et fiable de vos documents depuis une multitude de terminaux et de clients (applications de bureau, interface Web) ?
  • Comment garantir l’intégrité et la sécurité des informations stockées ?

Synchronisation et sécurité : pour répondre à ces deux enjeux, l’architecture technique de Dropbox s’articule autour de quatre grands services.

Le service de stockage
Nous vous l’accordons, l’existence de cette fonction "stockage" n’est pas une grande surprise pour vous. Précisons toutefois que ce service ne se contente pas de stocker vos fichiers. Dans la pratique, le client Dropbox découpe vos documents en "blocs de données" et les gère au sein d’un système de stockage dédié.

Le service de chiffrement
Chaque bloc de données stocké par Dropbox fait l’objet d’un chiffrement lourd. Mais surtout, ce chiffrement est systématique. Quand vous modifiez un document, le service de chiffrement en est informé pour pouvoir traiter les nouveaux blocs de données, puis les transférer au service de stockage. Dropbox accorde la plus grande attention à la gestion des clés de chiffrement : leur génération, leur échange et leur stockage s’opèrent sur des systèmes différents. Si la complexité de gestion des clés est cachée à l’utilisateur pour des raisons évidentes d'ergonomie, des règles très rigoureuses la régissent.

Le service de métadonnées
Les métadonnées (noms, types, tailles ou encore historiques de modification des fichiers) sont stockées dans un service dédié, ce qui facilite l’indexation des données associées aux comptes utilisateurs. Elles font l’objet de nombreuses réplications afin de garantir un haut niveau de disponibilité et de performance.

Le service de notification
C’est la vigie de l’architecture Dropbox. Ce service est à l'affût des modifications apportées à vos données. Il ne stocke donc rien, mais déclenche les synchronisations, notamment entre les clients Dropbox et le service de métadonnées, dès qu’un document est modifié.

En fin de compte, c’est bien l’association de ces quatre services au sein de l’architecture Dropbox qui garantit à la fois une synchronisation hautes performances et une sécurité avancée. C'est aussi cette architecture qui va permettre à Dropbox de poursuivre ses innovations dans les mois à venir.

Plus dans la catégorie IT

Remarque : nous publions parfois des articles relatifs à des produits et fonctionnalités avant leur lancement officiel.
La date de disponibilité et les caractéristiques exactes de ces produits et fonctionnalités peuvent être différentes des informations présentées ici.
Toute décision d'achat doit tenir compte des fonctionnalités actuellement disponibles.